VOUS AVEZ DIT "JOUER AVEC LA NOURRITURE" ?

Sexe & nourriture - Partie 2

On vous a toujours appris à ne pas jouer avec nourriture ? C’est le moment de désapprendre ! Fouillons les placards, discutons de nos envies, la nourriture peut aussi s’inviter dans nos lits. Tout.e.s celleux qui aiment beaucoup manger et faire l’amour y ont déjà pensé ou l’ont déjà expérimenté, pourquoi ne pas allier sexe et nourriture pour émouvoir tous nos sens ? L’idée est tentante, il s’agit néanmoins de bien choisir les aliments que l’on utilise et de mesurer ses gestes, ne nous précipitons pas trop ( surtout vous les Taureaux je vous vois, on parle de cul et de bouffe, vous ne tenez plus en place) et discutons-en avec nos partenaires pour s’assurer du consentement en fonction des différentes pratiques.

Tartinons nous !

Glace et langue

Utiliser des aliments peut être l’occasion de tester de caresser le corps de l’autre autrement en y faisant glisser et couler des choses que l’on peut ensuite lécher et manger à même la peau. 

  • Le chocolat fondu ( à ne pas verser trop chaud et attention aux draps !) pour dessiner et écrire sur le corps de l’autre puis le déguster…
  • La chantilly à dévorer sur la peau ( attention elle devient vite liquide), le miel pour des effets collants, le sirop de fruit, le yaourt, etc… pour tester des textures diverses et masser la peau en la léchant. 

Il existe aussi des huiles et poudres comestibles faites pour.

Recouvrons nous !

Le nyotaimori est un rituel japonais qui consiste à disposer des aliments (surtout des sushi)  sur un corps nu.

On peut aussi le faire avec des fruits, des fraises, des myrtilles, des framboises pour recouvrir entièrement le corps de l’autre qui n’a pas le droit de bouger et ensuite les manger un à un. 

Il existe aussi des sous-vêtements comestibles, par exemple avec des petits bonbons, à déguster délicatement un à un quand l’autre les porte.

Se nourrir/ se récompenser

La nourriture peut être aussi utilisée dans le cadre de pratiques bdsm plus ou moins soft. 

Une sucrerie peut devenir une récompense que l’on accorde à l’autre si iel obéit bien (toujours avec son consentement) etc,..

Il existe aussi des personnes qui se disent “feedee” et “feeder”, les “feedee” se faisant nourrir par un.e  “feeder” et iels prennent du plaisir à se faire gaver ou à gaver l’autre. 

Découvrons de nouvelles sensations !

Concombre, courgette, panais, carottes, bananes, etc.. vous font de l’oeil ? Pensez à bien laver vos fruits et légumes et à les recouvrir d’un préservatif externe avant toute pénétration. De façon générale, attention aux irritations et inflammations que peuvent provoquer les jeux avec la nourriture, pour éviter tout désagréments, ne mettez pas d’aliments surtout sucrés directement sur les génitaux !

Sextoys bio !

C’est aussi l’occasion de tester des sensations de chaud et froid, par exemple avec un glaçon que l’on fait glisser sur la peau ou du chocolat fondu encore tiède…

On peut aussi découvrir sensations procurées par les boissons gazeuses alcoolisées ou non…

En coupant fruits et légumes, on découvre leurs intérieurs glissants et humides, Auntie Angel propose ainsi la masturbation avec pamplemousse ou le concombre massage  à découvrir sur Youtube

Hors-série du kamasutra saphique

Des recettes ?

Certains aliments sont réputés pour être aphrodisiaques, alors plutôt que de les verser sur nos peaux, mangeons les et profitons des effets ! On dit que le gingembre, la mangue, l’huitre, l’avocat, etc… en sont !

L’ananas donnerait un goût plus sucré à nos fluides de génitaux …

 

Liv

 

Sexe & nourriture, c’est terminé ! Tu as aimé ? Laisse nous un commentaire !

Liv de Sapphosutra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *