Comment savoir si je suis lesbienne ?

Tu as été biberonnée à The L World, tu es tombée amoureuse de ta meilleure amie en 5ème puis tu as créé le premier club LGBT de ton lycée avant de te lancer dans la lutte féministe et queer à temps plein ?  Tu es probablement lesbienne, et tu le sais depuis longtemps !

Mais tous les vécus sont différents, et pour beaucoup la sexualité est un long chemin d’errance et de questionnements. Que veut dire “être lesbienne” aujourd’hui, au-delà du regard masculin fantasmé et biaisé ? Comment m’auto-définir et accéder à mes désirs profonds alors que je ne suis sûre de rien ?

Être lesbienne : premiers indices

Il n’y a pas si longtemps, une amie m’a dit en levant les yeux au ciel: “à partir du moment où je me suis posée la question, c’était foutu”. Elle n’avait pas tort. Je crois que la première étape dans cette quête de soi-même est de suivre son instinct. Oui, ton instinct naturel n’est pas par défaut hétérosexuel, bien au contraire. Une fois cette première étape accomplie, si tu es toujours en train de lire cet article c’est que… oui, tu as compris.

Première fois lesbienne
Sapphosutra propose des illustrations intimes entre femmes

Si tu te questionnes sur ta sexualité, regarde alors autour de toi et demande-toi quels sont tes modèles et les figures iconiques qui t’attirent. Ado, je me souviens avoir fait une fixette de plusieurs mois sur Léa Seydoux après avoir visionné La Vie d’Adèle… Et j’en passe bien d’autres. Réelles ou fictives, les représentations lesbiennes manquent encore, et il est important que tu puisses d’identifier aux personnes de ta communauté. Car oui, le L dans LGBT+ signifie bel et bien “lesbiennes”.

La sexualité, comme les identités de genres, est mouvante tout au long de la vie. Il n’y a pas d’âge pour se découvrir attirée par des personnes du même sexe que soi. Et c’est une bonne nouvelle, car la communauté LGBTQ+ t’accueillera les bras grands ouverts ! Et surtout, c’est dans cette quête ultime de toi que les ami.e.s que tu choisiras, et même ta famille si tu es chanceuse, joueront un rôle essentiel. Car il est si beau de s’entourer de personnes aimantes et bienveillantes avec qui tu peux partager tes premières peines et fêter tes amours !

Ce que le lesbianisme n'est pas :

Le lesbianisme n’est pas une maladie mentale. Le lesbianisme n’est pas contre-nature ni décadant. Ne pense pas que tu n’es “pas normal” car c’est faux. Le lesbianisme n’est pas une catégorie porno. Le lesbianisme ne mérite pas le harcèlement moral, ni les violences physiques, ni les regards réprobateurs dans la rue, ni l’invisibilité de nos existences. Tu es légitime d’être lesbienne, et tu es importante.

Tu es un jeune LGBT+ en danger dans ta famille ? Contact La fondation Le Refuge 24h/24 et 7j/7 : 06 31 59 69 50, ou rends toi sur le site du Refuge : https://www.le-refuge.org/contact

… Et n’oublie pas ! Tu peux être attirée par une personne du même sexe que toi sans être lesbienne. D’autres sexualités existent comme la bisexualité ou la pansexualité, et tu es tout autant légitime de faire partie de la communauté LGBT+ ! Retrouve prochainement nos articles sur la bisexualité et la pansexualité !

Soutiens aussi les créatrices.eurs LGBT+ comme la boutique LGBT+ Phèros où tu retrouveras des tee-shirt, des sweat et des bonnets / casquettes à ton image !

 

Solène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *